That's ALL
That's ALL

Ensemble, c’est tout !


Rédigé le Lundi 12 Décembre 2016 à 14:43 | Lu 46 fois | 0 commentaire(s)


Le 6 décembre dernier, tous les acteurs de la mode en France se sont réunis pour ensemble, prendre en main leur destin. Une initiative audacieuse et nécessaire, un premier rendez-vous préfigurant une nouvelle ère, où chaque force vive devra désormais résonner à l’unisson.


« Avec intelligence et talent au bout des doigts : la mode… ». Quel joli début pour une nouvelle histoire.
 Il y a un peu plus d’un an, quand Lyne Cohen Solal apposait ces mots sur la couverture de son rapport, la rengaine de notre quotidien qu’elle matérialisait alors dans ces 60 pages avait pour beaucoup un goût de « déjà vu » ou de « déjà oublié ».
« Mais tu lis vraiment cela avec intérêt ? » avais-je alors entendu dans la pénombre d’un open-space. Oh que oui, si vous saviez… Car pour qui travaille dans le business de la mode depuis plusieurs années, il est quasiment impossible de ne pas s’être confronté à l’une ou l’autre des situations décrites dans ce rapport. Il est impossible de ne pas avoir rêvé que l’une ou l’autre des solutions évoquées ne se matérialisent.
Mais pour cela, il fallait qu’à l’intelligence et au talent, se rajoute l’audace. Une audace d’un genre particulier, de celle qui s’insinue dans la sérénité.
Une audace qui s’est matérialisée le 6 décembre dernier, où les acteurs de cette sphère créative et économique, essentielle et futile, nous ont offert un premier rendez-vous, sous la forme du « Forum de la Mode ».

Le premier rendez-vous d’une famille tourmentée par la crise, désunie depuis de nombreuses années et qui, presque troublée, ne sait même plus pour quoi elle s’est brouillée.
Alors comme dans tout premier rendez-vous de retrouvailles, on a refait les présentations.
Sous la tutelle des « officiels » - Ministère de la culture, Ministère de l’économie, Fédération de la couture, du prêt-à-porter féminin, du Defi – le florilège des représentants du secteur se sont succédé sous la forme de tables rondes, sans fausse note ou presque. Rien de bien révolutionnaire dans le fond. Plus un manifeste des forces vives en action. Une remise à niveau générale, rassurante, vivifiante.
Maintenant que la famille s’est réunie, que les cartes à jouer ont été déposées sur la table, que les excuses - pas insurmontables - comme les atouts - très nombreux - ont été mis en exergue, les nouvelles règles du jeu vont devoir se mettre en scène. Car, pour que toutes ces initiatives affirment leur résonnance, les passerelles déjà esquissées entre ces acteurs doivent désormais s’institutionnaliser.
Alors, une nouvelle histoire pourra démarrer, auréolée des réussites passées, insufflée par des énergies modernes. Car en matière de mode comme ailleurs, ensemble : c’est tout ! 

Anne-Laure Allain
 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 2 Février 2017 - 00:00 L’encre des nouveaux rêves journalistiques

Dimanche 27 Octobre 2013 - 23:27 Des acquis à balayer ?